Actualité

Être sponsor des J.O, un ticket qui vaut de l’or


L’année 2016 est une année riche en sport. Un mois seulement après l’Euro de football nous assistons en ce mois d’août, au rendez-vous des plus grands athlètes internationaux. Si les Jeux Olympiques demeurent l’événement sportif le plus regardé au monde (devant la coupe du monde) avec près de 3.6 milliards de téléspectateurs en 2012, être sponsor d’un tel événement garantie une visibilité sans précédent. Un choix stratégique que Nissan a fait.

Le logo officiel des JO de Rio 2016

Le logo officiel des JO de Rio 2016

Nissan est actuellement l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde, implanté depuis 2000 au Brésil, il compte aujourd’hui 160 concessions à travers le pays.

Pour cet événement exceptionnel la marque a choisi d’être l’un des sponsors officiels. Fournissant ainsi à l’organisation des J.O 5000 véhicules de différents types en plus de son ticket d’entrée estimé à plus 60 millions € (base tarif sponsor officiel des JO de Londres en 2012)

Quelles sont les motivations d’un tel investissement ? On recense trois raisons principales pour lesquelles une entreprise choisi d’être sponsor :

  1. Accroître sa notoriété
  2. Améliorer son image
  3. Vendre plus

 

Ce n’est pas un secret, les J.O constituent une tribune médiatique d’une ampleur sans précédent puisque près de une personne sur deux regarde l’évènement à travers le monde.

Le tout garantie par un comité qui veille scrupuleusement à ce qu’aucune marque non officiel ne communique au sein des jeux et ce de manière stricte. En effet, pas même les sponsors des athlètes n’ont le droit à leurs part du gâteau sous peine de sanction s’ils font référence aux Jeux Olympiques. Le comité surveille également de près les entraineurs et les athlètes sur les réseaux sociaux et seuls ses partenaires sont autorisés à utiliser le logo des J.O. Leur garantissant ainsi une visibilité totale et exclusive.  En savoir plus sur les sanctions des J.O ?

Nissan a ainsi pu dévoiler mondialement le 3 mai dernier, son nouveau crossover compact le Nissan kicks. Lors du départ de la torche Olympique. Le véhicule destiné en avant-première à un public sud-américain sera ensuite développé dans les autres pays. Un lancement médiatique en grande pompe dont les répercutions se feront connaître dans les mois à venir…

Nissan-Kicks-02Nissan-Kicks-08

Être sponsor des J.O c’est un ticket qui coûte cher, mais qui rapporte gros depuis de nombreuses années et ça les constructeurs automobiles l’ont bien compris.

Sources : Rio 2016  / Les Echos

Actualité
Le Salon de Detroit ouvre bientôt ses portes !
Actualité
DS une histoire de président
Actualité
Renault Clio Estate, le break à avoir en 2013 !
Il n'y a actuellement aucun commentaire.