Comprendre le jargon auto

LOA et LLD, de quoi s’agit-il ?


Vous en avez probablement déjà entendu parler, ce sont des financements qui sont de plus en plus plébiscités par les automobilistes car ils ont la réputation d’être plus avantageux qu’un crédit classique en plus du fait qu’ils évitent d’avoir à s’occuper de la revente du véhicule et permet de ne pas avoir à assumer la décote de sa valeur Argus.

En effet les tendances de consommation boudent la propriété et dirigent vers une gestion plus raisonnable de son budget. Un véhicule est perçu comme un vrai fardeau financier !

Mais en quoi consistent ces financements ? Pourquoi les sollicite-t-on si souvent ?

Il s’agit d’utiliser un véhicule moyennant le versement d’un loyer mensuel.
Ce loyer n’est pas déterminé au hasard, il est calculé selon plusieurs paramètres :

  • Le prix du véhicule
  • La durée de la location
  • Le nombre de kilomètres envisagés
  • L’assurance et l’entretien

 

L’avantage c’est que le coût de votre véhicule est connu à l’avance, vous savez parfaitement ce qu’il va vous coûter dans la mesure ou vous respectez les conditions énoncées dans le contrat de location. Tandis qu’un crédit vous engage sur une certaine durée avec une grosse part d’aléa.

C’est une formule intéressante car elle est beaucoup plus flexible, vous n’êtes pas propriétaire du véhicule et en êtes libérés à l’échéance du contrat, en plus vous n’avez pas à supporter les imprévus en cas de panne de l’auto.

Financièrement, la LLD peut se révéler plus économique, surtout si vous souhaitez changer de véhicule régulièrement.

Attention toutefois, si vous optez pour la LLD, vous devez rigoureusement veiller à anticiper votre kilométrage sans quoi vous pouvez subir un surcoût important (cela dépend du contrat, entre 0.05 et 0.40 cts/km selon Capital). Notez aussi qu’à la restitution du véhicule, le loueur aura toute liberté pour inspecter le véhicule et vous facturer en plus les dégâts que vous auriez infligé à la voiture afin de la remettre en état.  

Sachez également que cette option ne vous permet pas d’acquérir le véhicule à l’issue du contrat, attention donc à savoir ce que vous désirez. Généralement, les souscripteurs d’une LLD la choisissent afin de pouvoir changer de véhicule plus fréquemment en repartant sur une autre location.

C’est une forme de financement très proche de la LLD. A la différence près que ce contrat comprend une option permettant au co-contractant de se porter acquéreur du véhicule à la fin.

L’automobiliste fait acheter le véhicule par un organisme financier qui le met ensuite à sa disposition en échange d’un loyer dont le montant est calculé selon les mêmes modalités que la LLD à l’exception près que l’entretien et l’assurance ne sont pas forcément inclus dans le prix (et se matérialisera par une augmentation du loyer le cas échéant)

La LOA comprend également ce que l’on appelle le « 1er loyer » et qui n’est autre qu’un apport financier initial qui représente en général 15% de la valeur totale du véhicule.

A l’issue du contrat, l’automobiliste peut devenir propriétaire en payant la valeur résiduelle du véhicule, c’est-à-dire le prix initial moins les différents loyers versés et l’apport initial.

S’il ne souhaite pas devenir propriétaire du véhicule, l’automobiliste peut le restituer et se verra rembourser l’apport initial.

Si ces formules vous intéressent, rentrez en contact avec VPN Autos ! Nous proposons un financement adapté à tous pour trouver le véhicule de vos rêves !

https://vpn-autos.com/financement-voiture

Actualité
Les applications indispensables en voiture
CONSEILS ET SERVICES PRATIQUES
Comment en finir avec les bouchons ?
CONSEILS ET SERVICES PRATIQUES
Pourquoi une sieste sur la route peut vous sauver la vie ?
Il n'y a actuellement aucun commentaire.