Actualité

Renault Scénic & Grand Scénic : le monospace qui dure


Début 2012, les Renault Scénic et Grand Scénic ont tout deux profité d’un restylage. Il était temps car entre les commercialisations du nouvel Opel Zafira (dorénavant Zafira Tourer), du Ford C-Max et la résistance des françaises telles que le C4 Picasso ou le Peugeot 3008, la concurrence fait rage sur le segment des monospaces.


Notons que le constructeur au losange n’en a pas profité pour positionner sa Renault moins chère ou plus chère puisqu’elle reste dans la moyenne du segment. Comptez ainsi entre 22 600 et 35 500 euros pour la version classique suivant les motorisations et les finitions. Ajoutez 700 euros de plus pour le Grand Scénic.

Cette tarification permet également de bien différencier ce modèle, dit “premium”, du Lodgy, autrement dit le monospace low-cost de Renault construit par Dacia. Avec des prestations inférieures à celles du Scénic et un prix riquiqui (entre 10 000 et 17 000 euros) digne des plus grandes remises de mandataire automobile, Renault cible les habitués du marché de l’occasion.

Car oui, avec son design extérieur dynamique (touches chromées, feux effilés ou en boomerang, diodes LED…) et son ambiance intérieure soignée, le scénic appartient clairement à la catégorie supérieure.
Via le restylage de 2012, il enrichit également ses finitions : le premier palier gagne l’ESP tandis que le second obtient un GPS et que les niveaux haut-de-gamme accueillent le système audio Bose ou les projecteurs adaptatifs.
Enfin, il assure toujours en termes d’espace, de volume de chargement (jusqu’à plus de 2 000 litres) et de confort routier lors de petits ou longs trajets. Bref, c’est une valeur sûre qui se renouvelle et s’actualise depuis plus de 15 ans.

Actualité
10 faits insolites du mois de Juillet 2018
Actualité
Des voitures de sport hors de prix des plus insolites !
Actualité
L’AdBlue, comment faire le plein ?
Il n'y a actuellement aucun commentaire.