Actualité

Comment éviter la contre-visite après un contrôle technique ?


Depuis un mois, un nouveau contrôle technique est en vigueur. Il présente plus de points de contrôle et il est prévu de nouvelles sanctions en cas de non-conformité. Pour cela, de nombreux automobilistes cherchent à éviter à tout prix la contre-visite. VPN Autos vous propose 5 tests à faire sur votre véhicule avant votre contrôle technique.

#1 : Vérifier le bon fonctionnement de l’éclairage

C’est une étape simple, mais qui vous évitera d’avoir une contre-visite à faire en cas de feux défectueux. Pour cela, faite appel à une personne qui vérifie le bon fonctionnement de l’éclairage de votre véhicule, pendant que vous faites les opérations suivantes. Voici la liste des éclairages à vérifier :

  • Feux de stop
  • Marche arrière – feux de recul
  • Feux de position
  • Feux de croisement
  • Feux de route
  • Les clignotants
  • L’éclairage de la plaque
  • Les feux de détresse – warning

Vous pouvez contrôler par la même occasion que vos feux ne sont pas réglés ni trop bas, ni trop haut. Si vous constatez une défaillance au niveau de l’éclairage de votre véhicule, il est primordial de faire la réparation. Cela vous évitera de refaire votre contrôle technique.

#2 : Examiner l’intérieur de votre voiture

Pendant que vous vérifiez l’éclairage, contrôlez que vos témoins sur le tableau de bord s’allument correctement. Vous pouvez également mettre le frein à main, les clignotants afin de s’assurer que le tableau de bord n’a aucun problème. Ensuite, vous devez examiner les différents éléments qui permettent d’être en sécurité à l’intérieur du véhicule : est-ce que la ceinture de sécurité se verrouille correctement ? Ou encore, est-ce que le siège conducteur peut être réglé pour accueillir en toute sécurité un nouveau conducteur ?

#3 : Contrôler l’extérieur du véhicule

Il est temps de faire un tour extérieur de votre voiture et d’examiner différents éléments :

  • Rien ne doit mettre en danger votre conduite : faite preuve de bons sens, si vous avez des éléments endommagés comme une fissure sur vos vitres, ou encore des phares cassés, vous devez passer par la case réparation avant de faire votre contrôle technique
  • Les pneumatiques : vérifier l’état d’usure de vos pneus, la pression, mais également la sécurité.
  • Les équipements : est-ce que vos balais essuie-glace avant et arrière fonctionnent bien ?
  • Votre carrosserie : est-ce qu’il est possible de fermer correctement vos portières ou encore votre capot ?

Si vous vous rendez compte d’une anomalie, il est préférable de la faire réparer avant le contrôle technique, sinon vous n’échapperez pas à la contre-visite voire même l’interdiction de rouler avant réparation.

#4 : Checker le bon fonctionnement sous votre capot

Ouvrez votre capot de voiture et vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite d’un des éléments du moteur. Vous pouvez également contrôler tous vos niveaux : l’huile, liquide de refroidissement, liquide lave-glace ou encore le liquide de freins.

#5 : La dernière étape : en route !

Rien ne vaut un dernier test en situation réelle pour être sûr que votre voiture ne présente pas de problème pouvant entraîner une contre-visite voire une immobilisation. Pendant votre trajet, vous pouvez tester le freinage, les différents équipements mais également le bon fonctionnement global. Si votre véhicule présente une défaillance mécanique, prenez rendez-vous avec votre garagiste avant de faire votre contrôle technique. En cas de doute, de bruits suspects, il est également préférable de consulter un professionnel pour ne prendre aucun risque.

Ces 5 tests vous permettront de vérifier l’état général de votre voiture et de passer un contrôle technique plus serein, sans mauvaise surprise.

Actualité
Ce qui change en 2021 sur le marché de l’automobile
Actualité
L’AdBlue, comment faire le plein ?
Actualité
Défi VPN Autos : Essai de la Renault Clio IV
Il n'y a actuellement aucun commentaire.