CONSEILS ET SERVICES PRATIQUES

Que faire après une immobilisation prolongée de mon véhicule ?


 

Avec cette période de confinement, vous avez probablement été nombreux à laisser un véhicule stationné pendant un moment sans l’utiliser. Les véhicules modernes supportent bien ces situations, toutefois il est toujours de bon aloi de suivre quelques recommandations face à une immobilisation prolongée pour éviter les mauvaises surprises. Cela vaut pour la crise du Covid-19, mais ces conseils sont également valables pour n’importe quelle situation impliquant l’arrêt momentané d’un véhicule.

VPN Autos vous propose quelques conseils utiles en cas d’immobilisation prolongée de votre voiture !

La batterie :

Grand classique, la batterie peut ne pas bien supporter un arrêt prolongé et rapidement épuiser ses réserves. Les batteries neuves tiendront probablement le choc, mais en ce qui concerne les batteries plus agées, de mauvaises surprises peuvent se présenter. Dans le doute, vous pouvez la débrancher. Déconnectez d’abord le câble négatif (-) puis le câble positif (+). Pour la rebrancher, procédez dans l’ordre inverse.

Si l’immobilisation n’est pas si longue que cela, vous pouvez simplement déconnecter le câble négatif pour éviter de tout démonter.

Attention aux batteries très âgées (+ de 5 ou 7 ans) elles supportent encore plus mal les arrêts prolongés et risquent de ne plus avoir assez de courant pour mettre en mouvement le démarreur. Dans le doute, il vaut mieux la changer, ça ne fera pas de mal. (Attention à ne pas la jeter aux ordures ménagères, une batterie est extrêmement polluante et doit être recyclée. Déposez-là chez un garagiste ou un récupérateur de pièces automobiles)

La batterie est l’organe qui souffre le plus d’un arrêt prolongé. (image turbo.fr)

Le stockage :

Si vous disposez d’un abri dans lequel stationner votre auto, n’hésitez pas. Elle restera à l’abri des éléments. Des températures trop basses ou trop élevées peuvent l’abîmer. Par exemple, un soleil trop fort peut ternir les couleurs, mais a aussi tendance à faire sécher les joints qui finissent par se craqueler. Dans l’habitacle, les UV peuvent aussi décolorer les menuiseries. Prudence donc, même si votre voiture n’est pas en sucre, les éléments ne lui feront pas que du bien.

Ventiler :

Si l’auto est stockée dans un endroit humide, faites bien attention à laisser circuler l’air pour éviter que l’humidité ne stagne en baissant un peu les vitres de 1 ou 2 centimètres afin d’éviter les moisissures ou des odeurs désagréables. C’est d’autant plus vrai pour les sièges en textiles qui ont tendance à se gorger d’humidité et à se détériorer rapidement.

Cette astuce est cependant proscrite si votre auto est garée dans la rue, pour des raisons évidentes de sécurité.

Surgonfler les pneus :

A l’arrêt, les pneus ont tendance à quand même se dégonfler. (Cela dépend de la durée de l’arrêt, mais la pression peut diminuer de plus de 20%) Un pneu qui reste statique en étant sous-gonflé peut définitivement se déformer sur les flancs et se fragiliser ce qui peut poser problème pour reprendre la route. N’hésitez pas à les sur-gonfler légèrement afin de compenser. Avant de reprendre la route, contrôlez une nouvelle fois la pression pour la remettre à la normale. Pour cela référez-vous aux données techniques de votre véhicule qui sont fournies par le constructeur afin d’être certain de reprendre la route en toute sécurité. Attention toutefois la pression des pneus ne fait pas à froid, vous devrez donc ajuster en conséquence.

Faire les niveaux :

Avant de stocker la voiture, pensez à faire les niveaux d’huile et de liquides de refroidissement, ça ne fait pas de mal, et en cas d’éventuelles petites fuites, cela vous évitera de reprendre la route en risquant d’avoir des niveaux trop faibles. N’hésitez pas à regarder si vous voyez des tâches d’huile apparaître au sol et bien faire un deuxième check-up au moment de reprendre la route.

Ne pas faire tourner le moteur à l’arrêt :

Attention contrairement aux idées reçues, il est inutile de démarrer votre véhicule en le laissant immobile pour faire tourner le moteur. Cela va simplement engendrer une surconsommation, des rejets de gaz polluants, et encrasser le moteur. Les moteurs modernes sont conçus pour se mettre en mouvement immédiatement et chauffer progressivement, contrairement à ceux à carburateurs qui ont besoin de chauffer un peu. Si vous en avez la possibilité, il faut parcourir régulièrement quelques kilomètres avec la voiture, c’est en fait le meilleur moyen de préserver la mécanique. (Bien-sûr en période de confinement, tout déplacement est proscrit, soyez responsables !)

Vous avez un doute sur l’immobilisation de votre véhicule ? Vous appréhendez de le remettre en route ou constatez une anomalie ? Appelez le centre VPN Autos le plus proche de chez vous ! Nos techniciens pourront vous renseigner pour que vous puissiez reprendre la route l’esprit léger !

www.vpn-autos.com

Actualité
Comment équiper ma voiture en temps de neige ?
Actualité
Nouveau : la prime à la conversion 2019 !
Conseils et astuces
Pourquoi vendre sa voiture à un professionnel est la meilleure option
Il n'y a actuellement aucun commentaire.