Actualité

Pour les plus nostalgiques d’entre vous !


Carlos Tavares, le bras droit de Carlos Ghosn (n°1 de Renault) a révélé dans une interview à La Tribune que la marque au losange cherchait à se développer dans le haut de gamme et notamment par le biais de la marque Alpine. Ses mots exactes sont : « il faut se développer dans le haut de gamme » et « nous réfléchissons à l’utilisation de marque Alpine, typée luxe et sport, avec plusieurs modèles ». Une nouvelle qui devrait plaire à plus d’un ou une !

En cette période où les constructeurs redessinent leurs anciens modèles, il était temps pour Renault de suivre le mouvement. En France, on a vu le groupe PSA avec sa Citroën DS, mais pas seulement, on a pu voir dans le reste du monde de nombreuses autres marques telles que Chevrolet avec sa Camaro SS ou encore Mustang avec sa GT 500, … Des voitures remises au goût du jour qui ont permis à certaines enseignes de se relancer mais aussi de monter en gamme (ex : PSA).

Mais pour quelles raisons Renault a-t-elle été si tardive ?

Suite à la crise de 2008 et aux répercussions qui ont suivi, Renault a cherché à réagir vite et à se placer rapidement sur des niches telles que les voitures neuves discount (ex : Dacia). Mais ce n’est pas tout, la flambée du prix des matières premières notamment celle du pétrole ainsi qu’un réel engouement de la part des citoyens pour l’énergie verte et le respect de l’environnement a fait que très vite, Renault ses penchées sur des véhicules électriques plus économes. Une stratégie payante mais qui aurait pu l’être plus si ses concurrents Nissan (LEAF), Mitsubichi (i-MiEV), Peugeot (iOn) et Citroën (C-Zero) n’avaient pas pris les devants. Pourtant Renault innove et pense utilisateur comme c’est le cas avec le Twizy, le Fluence ZE, l’utilitaire concept-car Frendzy, et d’autres mais ce n’est pas suffisant pour augmenter ses ventes.

La vison de Renault serait-elle en avance sur son temps ?

Actualité
Schmidt Revolution prépare une Porsche Boxster MK3
Actualité
Cet été, faites la sieste sur l’autoroute
Actualité
Le nouveau contrôle technique 2018
Il n'y a actuellement aucun commentaire.